2024-03-15 au 2024 -03-17 ski rando dans le Beaufortin, basé à Arêches

Bonjour,

Les jours s’allongent mais l’hiver n’est pas fini et on peut espérer que des belles chutes de neige vont continuer.  Donc profitons, avec un week-end de mi-mars de ski rando dans le Beaufortin, basé à Arêches ! En plus, ce week-end est celui de la mythique course de ski rando qui est au départ d’Arêches, la Peirra Menta.

Dates: Vendredi après-midi, 15 mars 2024 ; retour dimanche soir 17 mars 2024

Localisation: Arêches

Idée du séjour: Deux jours bien remplis de pratique de ski rando avec un guide, en plein nature – itinéraires à déterminer selon les conditions.
Puis on va profiter du concours de la Peirra Menta, « la compétition de ski-alpinisme de référence ».

Pour qui : Idéalement, niveau intermédiaire – de l’expérience en ski rando et ski hors-piste, à l’aise et autonome en toutes types de neige, la forme physique et l‘endurance pour tenir sur des belles ascensions, idéalement la formation NA1 réussi – mais sans être forcément l’expert.e né.e en haute montagne !

Guides: Yannick Ardouin (son site vaut la visite juste pour les photos) puis un collègue à lui de la maison des guides.

Couts : EUR 380 pour le week-end si on est 3 ; EUR 305 à 5. Hébergement, guide, petits-dejs. inclus. Yannick peut organiser la location des packs skis randos pour EUR 50 / jour, plus le pack de sécurité pour EUR 10 / jour. Chaque participant.e s’occupera de son assurance, et des forfaits si on en a besoin.

Logement: Hotel Viallet,  2*, assez bien noté et placé, petit-dej. inclus, chambres partagées.

Transports : Train à Albertville, puis 40 minutes de navette (ex., 17h55 ou 18h35 le vendredi ; 17h20 le retour dimanche).

Nombre de participant·e·s : 5-6 ; minimum des personnes requis 3; l’hébergement est réservé pour 5 ; max 6 dans le groupe de ski rando (donc une personne de plus avec son propre hébergement peut nous rejoindre).

Contact :  timb @ grimpeglisse.org (supprimer les espaces autour de @)

Date limite des inscriptions : 22 février 2024, mais aussitôt que possible (aussi pour réserver les trains, navettes, restaurants, etc).

Tim

2024-02-17 au 2024-02-17 : Arêches – ski de randonnée et ski de piste – un séjour, deux propositions

1) Ski de randonnée avec Renaud : 3 jours, du samedi 17 avec arrivée la veille au soir, jusqu’au au lundi 19. Possibilité de rester 1 ou 2 jours de plus (ski sur piste ou encadrée par un professionnel).

Train conseillé le vendredi 16 février au départ de Paris 17h46 et arrivée à Chambéry à 20h43 puis montée au chalet en covoiturage, ou bien arrivée à Arêches vers 22h. 

Licence FFCAM obligatoire. 

2) Ski de piste avec Marc : 5 jours, du samedi 17 avec possibilité d’arriver la veille au soir, jusqu’au au mercredi 21. Gare la plus proche : Alberville, avec navette bus ou taxi suivant l’heure d’arrivée. 


Accueil dans un vieux chalet en plein cœur du village d’Arêches dans le Beaufortin, avec un budget de 70 euros pour l’hebergement, préparation des repas en commun à répartir entre les participants. 

Chaque participant s’occupera de son forfait, de son assurance sur les pistes et de louer son matériel si nécessaire (pour ski de piste et de randonnée : possible à Arêches). Pour le voyage, se coordonner entre participants et avec les organisateurs. 

Contact préalable à l’inscription : renaudl @ grimpeglisse.org et marcl @ grimpeglisse.org
(supprimer les espaces autour de @)

2023-11-16 : (Jeudi) FORMATION NA1 pour les sorties SKI DE RANDO de 19h30 à 21h00 en vidéoconférence

FORMATIONS NA1 pour les sorties SKI DE RANDO

Objet: La participation aux sorties de ski de randonnée organisées par le club nécessite au préalable une formation Neige & Avalanche niv.1 récente. Pour la prochaine saison, elle se déroulera en 2 sessions obligatoires :
– Session théorique : jeudi 16 novembre 2023 de 19h30 à 21h00 en visio-conférence (lien zoom),
– Session pratique : week-end 16-17 décembre 2023 à Grenoble ou 13-14 janvier 2024 dans les Pyrénées (Néouvielle). Ces sessions pratiques seront également des sorties d’initiation au ski de randonnée. 
Vous pouvez dès à présent vous inscrire au week-end organisé les 16-17/12 à Grenoble par Nicolas, Claire et moi-même, par le lien suivant (lien helloasso).
Dans un premier temps, vous paierez 10€ pour la participation à la formation.
Date limite : 5 décembre.

Déroulement du week-end : vous serez attendu à 8h à Grenoble le samedi 16 déc pour partir vers un premier site de rando à proximité. Les personnes venant de loin pourront être logées par de gentils Grenoblois adhérents et seront alors invités à arriver la veille. La soirée et la nuit du samedi soir est prévue à Grenoble. Nous repartirons le dimanche matin vers un deuxième site d’activité,  toujours à proximité. Fin du stage en fin d’après-midi. 

Pour ceux qui viendront en train, nous vous invitons vivement à réserver au plus vite votre voyage : arrivée du vendredi soir pas trop tardive pour votre hôte, et retour le dimanche avec un départ après 18h.

Location de matériel : possible chez Skitruck à Grenoble, horaires à vérifier en fonction de votre train…

Dépenses à prévoir : venez avec de la monnaie pour le covoiturage et des petites choses sympa à partager avec votre hôte. Vous aurez aussi le restau du samedi soir à payer. Venez si possible avec de quoi pique-niquer les deux midis et des vivres de course.

Contact : renaudl @ grimpeglisse.org
Nous vous attendons nombreux pour partager de bon moments ensemble, autour de sujets parfois exigeants et néanmoins ludiques.
A très vite !

Renaud & Nico
Lien zoom :  : https://us06web.zoom.us/j/81690314781?pwd=E0XB6SDDDCfa4BUDcv9zRu3ILIz1oo.1
Lien HelloAsso  : https://www.helloasso.com/associations/groupe-grimpe-et-glisse/evenements/sr-2023-12-16-rl-formation-na1

2024-02-23 au 2024-02-25 : Montcalm et Pique d’Estats (Pyrénées) [REPORTÉ]


ATTENTION : Sortie reportée à une date ultérieure


Ski de randonnée dans les Pyrénées dans le massif du Pic de Montcalm et de la Pique d’Estats
1 nuit au refuge Pinet (partie hiver non gardée) et 1 nuit sous la tente

3 cœurs

3 montagnes

3 jours


Matériel par participant

ARVA / Pelle /Sonde

Ski de randonnée / Peaux / Couteaux / Chaussures / Bâtons
Crampons /Piolet
Casque léger
Gants chauds, lunettes de soleil Catégorie 4, Crème solaire
Sac de couchage (-5°/-10°degrés confort), Matelas
Une popotte +1 cuillère
Dans le sac : 2 petits-déjeuners, 3 midis, 2 soirs + vivres de courses

Encadrant : Yann F. (yannf@grimpeglisse.org)


EST-CE QUE TU AS BESOIN PLUS D’INFORMATION SUR CE WEEKEND DE 3 JOURS ? DANS TOUS LES CAS, CONTACTE L’ENCADRANT POUR PLUS d’INFORMATIONS AINSI QUE POUR TON INSCRIPTION !

Envoie un message à l’encadrant !

2024-03-30 au 2024-04-01 : Aneto et Posets (Pyrénées espagnoles)

Une sortie GGG Section Alpine

ATTENTION : NOUVELLES DATES !



3 jours dans les 2 plus hauts massifs pyrénéens : massif de l’Aneto et massif des Posets

Objectif : gravir les 2 points culminants des Pyrénées !

Il n’y a pas assez de neige pour faire du ski de randonnée, ça sera Piolet et Crampons !

Sommet de l’Aneto en 2014

Piolet, Crampons, encordement

Bivouacs sous tente à couper le souffle !


RV à Bordeaux : Vendredi 29 mars 2023 à 18h


Encadrant : Yann F. (yannf@grimpeglisse.org)


EST-CE QUE TU AS BESOIN PLUS D’INFORMATION SUR CE SEJOUR ? CONTACTE L’ENCADRANT POUR PLUS D’INFORMATIONS ET POUR T’INSCRIRE ?

Envoie un message à l’encadrant !

2024-03-16 au 2024-03-20 : Boucle dans les Encantats (Pyrénées Espagnoles) [COMPLET]

Une sortie GGG Section Alpine

ATTENTION : NOUVELLES DATES !



De refuges en refuges, 5 jours de skis de randonnée dans les pyrénées espagnoles “enchanteresses”.

  • Refuge de Saboredo (Nuit du samedi 16 au dimanche 17 mars 2024)
  • Refuge d’Amitges (Nuit du dimanche 17 au lundi 18 mars 2024)
  • Refuge de Ventosa (Nuits du lundi 18 au mercredi 20 mars 2024)

ATTENTION : La réservation des nuits et des repas a été faite.

Le montant des 4 nuits en refuges + 4 repas du soir + 2 petits déjeuners = 280 € par personne.


Sortie limitée à 5 participants

Point de RV : Samedi 16 mars à 8 heures du matin gare Matabiau puis location de voiture pour se rendre au point de départ près de Vielha en Espagne

Retour : Mercredi 20 mars à 21h à la gare Matabiau de Toulouse pour les retours en train vers Paris (Train de nuit) et Bordeaux.


Au niveau du matériel personnel et de l’habillement, prévoir :

  • Skis
  • Peaux
  • Couteaux
  • Chaussures
  • ARVA
  • Pelle
  • Sonde
  • Gants chauds, Lunettes de soleil, Crème solaire
  • Sac à viande (drap de couchage)

Et…

  • Crampons
  • Piolet
  • Casque léger
  • Baudrier ultra léger
  • Descendeur

Encadrant : Yann F. (yannf@grimpeglisse.org)

Sortie limitée à 5 personnes (1 encadrant + 4 participants)


EST-CE QUE TU AS BESOIN PLUS D’INFORMATION SUR CE WEEKEND ? CONTACTE L’ENCADRANT POUR PLUS D’INFORMATIONS AINSI QUE POUR T’INSCRIRE !

Envoie un message à l’encadrant !

2023-03-15 au 2023-03-19 : Séjour à Arêches dans le Beaufortain

Séjour “multi-activités” : ski de piste et ski de randonnée

Participants : Hadrien, Thierry W., Igor, Carole, Victor, Benoit, Tarik et Yann


Nos 4 sorties à skis de randonnée

1er jour : Pointe de la Grande Combe 2175 m (2 groupes de 2), Thierry et Igor puis Hadrien et Yann
Snowboard dans la puff pour Carole

2e jour : Cormet D’Arêches
Départ de “Mappa” 1284m
Cormet D’Arêches 2210m
830m de dénivelé
Sortie dites des “enclumes”

Attention, ça botte !

3e jour : Le Grand Mont (2686m)
1000m de dénivelé

Ça dépeaute devant le Mont Blanc !

4e jour : Point du Dard (2489m)
1500m de dénivelé positif


2023-03-13 au 2013-03-18 : La GTA – De Briançon à Barcelonnette

Du 13/03 au 18/03/2023 : GTA – De Briançon à Barcelonnette
Participant.e.s: Claire, Donatien, Fabien, Matthias

Nous sommes donc partis pour la 3e édition de la GTA. Mais qu’est-ce que la GTA ?


La GTA c’est…

…la préparation :

On ne part pas en raid sans s’être renseigné, sans avoir contacté des refuges, réservé des gîtes, ni sans avoir fait des courses et préparé son sac. Il reste les tracés à étudier sur les cartes, observer les pentes, imaginer les risques et aussi repérer les itinéraires bis et échappatoires. Mais même avec une bonne préparation, la GTA ça peut être…

…la surprise :

D’abord une mauvaise : La veille du départ, Sandrine est malade ! Clouée au lit, elle est obligée de nous laisser partir sans elle. (Mais même malade elle est toujours gentille avec nous et nous prête sa voiture !) On roule jusqu’à Gap, y prend le car pour Barcelonnette, puis un taxi qui nous dépose à Fouillouse où on chausse enfin nos skis pour monter au refuge de Chambeyron.

C’est là qu’on tombe (surprise !) sur Juliette, une grimpeuse de GGG de Paris, qui est également en raid avec un groupe d’ami.e.s à elle.

Une de ses amies nous fait jouer un jeu de société thème montagne, qu’elle est en train de développer avec son copain. C’est génial ! On ferait de la pub mais le jeu n’est pas (encore ?) commercialisé. En tout cas dans ce bon moment ensemble nous sommes loin d’imaginer que la GTA, ça peut aussi être…

…l’enfer :

Il s’agit d’abord du Colle dell’Infernetto, un des trois cols à passer au deuxième jour. Mais ça peut aussi faire référence à la tempête de neige qu’on doit également traverser, surtout dans le long vallon de Mary, pour franchir son col homonyme. C’est un détour qu’on a choisi pour éviter le colle di Ciaslaras, plus directe, mais trop dangereux dans les conditions dans lesquelles on se trouve.

On sait qu’il peut y avoir des surprises, donc on se prépare et on prend de la marge, mais avec les conditions (BERA 3), le vent, la neige, on voit notre marge diminuer plus vite qu’on avance. Nous donc voilà épuisé.e.s, à la tombée de la nuit sur une neige très difficile à skier… à 1h du refuge. Chez certains s’installe de la frustration, de la crainte, mais très bientôt…

…le soulagement :

De trouver une bergerie ouverte et bien aménagée. Comme si cette cabane nous avait attendu.e.s, elle nous accueille munie d’une table et deux bancs, et d’un plancher pour se coucher, juste assez large pour nous 4. La nuit n’est certes pas la plus confortable, mais on est quand même contents d’être à l’abri et au chaud (enfin, au moins à l’intérieur des duvets). Et même si personne n’est au courant d’où on est, on a quand même des visiteurs pendant la nuit. Vers 1h du matin, nous sommes réveillé.e.s par deux gendarmes du PGHM qui ont été alertés par la gardienne du refuge de Maljasset, s’inquiétant de notre absence. Notre bergerie se trouve en effet dans une zone blanche, sans aucune couverture de réseau, ce qui nous a empêché de prévenir qui que ce soit de notre demeure. Quant aux gendarmes, ils sont partis nous chercher et ils sont eux aussi soulagés de nous trouver en sécurité (et de ne pas devoir poursuivre la recherche plus loin et plus haut dans la montagne).

Après ces fatigues, une GTA peut aussi être…

…le repos :

Ou bien c’est ce qu’on espérait ! En descendant à Maljasset depuis la bergerie, on veut rester dormir là-bas, nous reposer et reprendre le raid un jour plus tard. Mais la gardienne du refuge nous annonce qu’elle n’a plus de place pour nous. Après un petit déjeuner on part pour Ceillac, déjà repéré comme échappatoire si jamais Saint Véron, la destination de ce jour, serait inatteignable.

La GTA c’est bien du ski de rando, mais parfois c’est aussi finir la descente sur les pistes de ski de fond jusqu’au gîte. Dans un dortoir avec douche que pour nous 4, la GTA c’est même du confort. Puis même avant d’arriver au gîte, on repère un resto en face donc la GTA c’est aussi…

…le régal :

De s’offrir une pizza et une glace à la crème de marron après une douche chaude !

Et que faire le lendemain d’un jour de « repos » ? On va être bien attentifs, parce que la GTA c’est aussi :

LundiFouillouse > Chambeyron890m D+
MardiChambeyron > Maljasset (bergerie)1330m D+
MercrediMaljasset > Ceillac1020m D+
JeudiCeillac > Molines / La Rua1180m D+
VendrediFontgillarde > Aiguilles920m D+
SamediAiguilles > Cervières1340m D+
Aperçu des étpaes

…l’apprentissage :

C’est apprendre à tracer entre des plaques qu’on veut éviter et sans entrer dans des zones trop raides ou exposées. C’est apprendre à prendre sur soi sur une pente à 30° un peu verglacée et où chutes ou glissades sont interdites. Mais c’est aussi apprendre que se moquer des coups de soleil des autres n’est pas une garantie de ne pas en choper soi-même. Car oui, la GTA c’est aussi…

…les paysages ensoleillés :

Qui nous régalent après une ascension fatigante. C’est du vrai plaisir !

Autant de plaisir que les bières et le petit apéro qu’on s’offre le soir à l’arrivée à La Rua (Molines). Parce que sur une GTA, il y a aussi…

…le ravitaillement :

Elément absolument nécessaire pour passer une semaine avec assez à manger, sans pour autant tout devoir porter. Sur cette GTA, ce n’est pas trop un problème car on passe assez souvent dans des villes/villages nous permettant de faire des petites courses.

En revanche cela veut dire qu’on est parfois trop bas pour avoir de la neige au départ. Dans ces cas-là, la GTA c’est aussi…

…le portage :

Porter les skis et chaussures sur le sac pour avancer plus facilement en baskets. Mais comme on avance du sud vers le nord, on monte principalement des faces sud, pour descendre les faces nord qui conservent mieux la neige. On a donc la chance de ne jamais porter à la descente. Et tant qu’on est sur les moyens de déplacement alternatifs, il ne faut pas oublier que la GTA inclut parfois…

…l’autostop :

D’abord pour compenser une navette qu’on doit prendre à Molines pour aller à Fontgillarde, mais qui nous passe devant sans s’arrêter. Puis le dernier jour, un monsieur qui nous amène depuis Cervières jusqu’à Gap. Vu les prévisions de météo peu accueillantes pour le lendemain (pluie), on décide de supprimer la toute dernière étape et de ne pas rester au refuge du Fond des Cervières, mais de descendre (via les pistes de ski de fond) jusqu’à Cervières. C’est là que ce monsieur aimable nous charge dans sa Golf et nous dépose directement devant la gare de Gap, où on avait garé notre voiture au départ.

C’est un bonheur alors, cette GTA !

Non seulement pour avoir trouvé ce gentil conducteur, mais aussi pour la bonne ambiance, les beaux paysages, l’absence d’accident ou blessures, et pour cette équipe de choc et devant tout notre encadrante sensationnelle ! Merci Claire de nous avoir amenés et nous avoir laissés t’accompagner sur ton projet de traverser les alpes en ski !

2023-01-07 au 2023-01-08 : Les Aiguilles d’Arves

Du 07/01 au 08/01/2023 : Course aux Aiguilles d’Arves avec nuit au refuge.
Participant.e.s : Claire, Eric, Fabien, Jérôme, Matthias, Nicolas, Laurent, Sandrine


Une semaine après un nouvel an exceptionnel, avec des températures printanières (19 degrés en janvier, c’était du jamais vu), cette première sortie de l’année, voire première de la saison pour bon nombre des gens du groupe, nous laissait douter. Les images des stations de ski circulaient dans les médias où l’on voyait les restes de neige artificielle grattés et tassés pour former quelque chose qui ressemblait à des pistes ; une station faisait même amener de la neige en hélicoptère. Alors où allions-nous trouver de la neige ? En plus hors-piste bien entendu, comme l’idée du ski de rando est justement d’être loin des stations, dans la « vraie » montagne. Ou bien faudrait-il porter nous skis pendant la moitié de la montée (et de la descente), une idée qui ne faisait pas rêver…

Certain.e.s étaient alors bien surpris quand Claire nous a annoncé qu’on allait bien sûr maintenir la sortie. On se connecte donc l’avant-veille de la sortie à une réunion virtuelle de préparation pendant laquelle Claire et Sandrine nous amenaient à la montagne pour rechercher de la neige et un tracé possible pour notre course – tout virtuellement évidemment. Elles nous ont dévoilé leur travail méticuleux : On prend la carte IGN, vérifie le BERA, puis la carte des pentes et on recoupe avec les photos d’enneigement via satellites et des récits et photos de sorties récentes d’autres passionnés qu’on a trouvé sur internet. Hors station de ski avec ses remontés mécaniques et ses canons à neige ne veut donc pas dire sans technologie !
Résultat de la projection : On devait trouver de la neige, à 100 à 150 m au-dessus du point de départ à Bonnenuit (sic), près de Valloire.

Pendant les 1h45 de route depuis Grenoble nous avions assez de temps pour contempler les vallées principalement vertes, les flancs de montagne tellement peu enneigés. Nous étions donc bien surpris de retrouver la neige – après pas plus de 150m de portage – exactement comme prévu !

Un peu de portage…

Finalement rassurés d’aller faire du ski, nous montâmes alors d’abord jusqu’au Refuge des Aiguilles d’Arves où nous allions passer la nuit. Une fois nos sacs débarrassés des affaires non nécessaires pour le reste da la journée, nous prîmes la suite jusqu’à l’Aiguille de l’Epaisseur, celle le plus à l’ouest des trois « oreilles de chat ». Tout ça sous un ciel presque sans nuage, nous permettant de profiter de cette vue à couper le souffle sur les Aiguilles. En parlant de souffle, certains ne manquaient pas de constater que le souffle à 3200m d’altitude n’était pas le même qu’au pays plat, mais personne n’a regretté d’avoir fait les 1600m de dénivelé. La descente se faisait sur une neige de printemps, parfois franchement pas terrible, parfois même bien skiable.

Notre beau Nico ouvre la déscente
Notre beau Nico ouvre la déscente

En termes de précision de nos prévisions, le deuxième jour ne fut point plus mal que le premier. En revanche, cela voulait dire : mauvais temps et chutes de neige. La stratégie était donc de descendre le plus facilement et rapidement possible depuis le refuge. Départ alors sous la neige, d’abord en montée (environ 350m de dénivelé), afin de pouvoir traverser la Combe du Puy et d’avoir une descente plus facile.

La sortie s’est finie avec quand même une petite surprise : La neige s’arrêta lors qu’on commençait la descente. Nous croyions même voir le soleil passer entre les nuages ! Et qui dit chutes de neige, dit neige fraiche, la descente était donc bien meilleure que sur une piste à neige héliportée. Fallait juste faire attention aux petits requins qui mordaient les semelles des skis.

Un grand merci à Claire et Sandrine pour la préparation vraiment impressionnante ! Et merci au reste du groupe pour le bon moment passé !