16 & 17 octobre 2021 : Boucle sauvage au Montcalm (3077m)

Samedi 16 et 17 octobre 2021 : belle boucle sauvage (très sauvage) au MontCalm avec Grimpe et Glisse Section Alpine.

Paricipants : Renaud & Yann

Lieu : Pyrénées, La Haute Ariège, Massif du Montcalm et du Pic des Estats


Samedi 16 octobre 2021

Renaud arrive de Paris par le train de nuit. Le train arrive tôt à Tarascon-sur-Ariège. Je suis parti la veille de Bordeaux, et j’ai dormi sur le chemin dans une zone d’observation des oiseaux (Domaine des Oiseaux à Mazères). Les cris des oiseaux et des cris effrayants d’animaux sûrement étranges et magiques m’ont bercé toute la nuit.

Nous garons la voiture à l’étang de Soulcem près de l’Orris de Carla (1654m).

Nous contournons un peu l’étang de Soulcem puis la montée devient directe vers l’étang de Riufret, qu’on laisse à gauche et nous montons au col de Riufret (2978m).

Au niveau du col de Riuffret, nous laissons nos sacs et grimpons au Pic Verdaguer (3131m) en passant par le Cap Coume de Riufret (3040m) et le Pic d’Estats (3143m).

Panorama au sommet du Pic d’Estats

Au sommet du Pic d’Estats (3143m)

Nous redescendons au col Riuffret, nous reprenons nos sacs pour grimper encore 5 minutes jusqu’au sommet du Montcalm (3077m).

Un jeune biélorusse jeune ancien légionnaire de la Légion étrangère bivouaque au sommet du Pic d’Estats !

Bivouac au sommet du Montcalm.


Dimanche 17 octobre 2021

Après ce bivouac tranquille, nous descendons à l’étang gelé de la Counette d’Estats (2736m). Il faut casser la glace au piolet pour remplir les bouteilles d’eau.

Dimanche matin, la corvée d’eau commence par frapper fort avec le piolet pour percer les 10 cm d’épaisseur de glace du lac.

Nous montons au Sottlo (3072m) (et un petit thé bien chaud au sommet) et en passant sur le fil de la crête nous rejoignons l’antécime Nord du Sotllo (3058m).

Nous basculons du côté espagnol par le port de Sotllo (2894m).

Et nous descendons vers les Estany d’Estats. Nous montons au lac caché à 2941m qui se trouve entre le Pic d’Estats et le Pic de Canalbona.

De là, sans les sacs on monte rapidement au Rodó de Canalbona (3004m).

Nous descendons prudemment via un itinéraire plus ou moins cairné et escarpé et 2 faux cols vers l’Estany de Canalbona pour remonter côté français par le col de Canalbonne à 2791m. Descente très rapide par l’étang de Canalbonne (en France), puis les étangs de la Gardelle et nous longeons le ruisseau de la Gardelle pour plonger finalement vers l’étang de Soulcem.

La boucle est terminée, juste à temps pour rejoindre Tarascon-sur-Ariège à 20h10, quelques minutes avant le train de nuit pour le retour de Renaud à Paris.


Récit par Yann